Bien choisir
Ses engins de lancer

L’une des pratiques phares de l’athlétisme est le lancer ! Que ce soit à l’aide d’un poids, d’un marteau, d’un disque ou d’un javelot, cette discipline ancestrale fait aujourd’hui partie intégrante des programmes scolaires.

Le lancer possède de nombreux bienfaits sur la santé et il peut être pratiqué dès le plus jeune âge, aussi bien par les hommes que par les femmes.

Découvrons ensemble comment bien choisir les engins de lancer pour entraîner au mieux vos élèves à l’athlétisme.

Imprimer ce guide

L'histoire de l'athlétisme

L’origine de l’athlétisme remonte au paléolithique inférieur, où l’Homme savait déjà courir, sauter ou lancer des objets pour chasser ou s’affronter.

Par la suite, c’est l’Égypte et la Grèce Antique qui développent cette habitude et mettent en place les premières compétitions à base de course, lancer de javelot et lancer de disque.

Depuis, ce sport est devenu très populaire, grâce à l’action de certaines personnalités comme Thomas Arnold ou Pierre de Coubertin. Ceux-ci ont amorcé les premières bases des idéaux de l’athlétisme pour une meilleure organisation des compétitions.

À travers leurs actions, de nombreuses fédérations dédiées ont vu le jour dans plusieurs pays et rassemblent, en France, plus de 260 000 licenciés.

Aujourd’hui l’athlétisme est devenu un sport professionnel et mondial, ainsi que l’une des plus prestigieuses discipline des jeux olympiques qui se déroulent tous les quatre ans.

Qui peut pratiquer l'athlétisme ?

Tout le monde peut devenir athlète, peu importe sa taille, son âge ou son poids.

Cependant, chacun sera classé dans une catégorie selon son âge :

Séniors Espoirs Juniors Cadets Minimes Benjamins Poussins
23 à 39 ans 20 à 22 ans 18 à 20 ans 16 et 17 ans 14 et 15 ans 12 et 13 ans 10 et 11 ans

Les disciplines avec engins de lancer

Le lancer consiste à projeter un objet le plus loin possible. La performance de chaque athlète est appréciée depuis la ligne de lancer jusqu’au point d’impact du projectile.

Ce pan de l’athlétisme se divise en plusieurs sous-catégories :

Le lancer de poids

Il s’agit de lancer une balle lestée en fonte le plus loin possible.

Choisir le poids de sa balle lestée en fonction de la catégorie, chez les femmes :

Séniors Espoirs Juniors Cadettes Minimes Benjamines Poussines
4 kg 4 kg 4 kg 3 kg 3 kg 2 kg 2 kg

Choisir le poids de sa balle lestée en fonction de la catégorie, chez les hommes :

Séniors Espoirs Juniors Cadets Minimes Benjamins Poussins
7,260 kg 7,260 kg 6 kg 5 kg 4 kg 3 kg 2 kg

Le lancer de javelot

L’athlète lance un javelot conçu en fibres de carbone ou de verre. Chaque compétiteur est évalué après six essais.

Choisir le poids de son javelot en fonction de la catégorie, chez les femmes :

Séniors Espoirs Juniors Cadettes Minimes Benjamines Poussines
0,6 kg 0,6 kg 0,6 kg 0,5 kg 0,5 kg 0,4 kg 0,3 kg

Choisir le poids de son javelot en fonction de la catégorie, chez les hommes :

Séniors Espoirs Juniors Cadets Minimes Benjamins Poussins
0,8 kg 0,8 kg 0,8 kg 0,7 kg 0,6 kg 0,5 kg 0,4 kg

Le lancer de marteau

L’athlète doit projeter un marteau à lancer en acier suspendu à une corde, avec une poignée à une extrémité.

Choisir le poids de son marteau en fonction de la catégorie, chez les femmes :

Séniors Espoirs Juniors Cadettes Minimes Benjamines Poussines
4 kg 4 kg 4 kg 3 kg 3 kg 2 kg 2 kg

Choisir le poids de son marteau en fonction de la catégorie, chez les hommes :

Séniors Espoirs Juniors Cadets Minimes Benjamins Poussins
7,260 kg 7,260 kg 6 kg 5 kg 4 kg 3 kg 2 kg

Le lancer de disque

Il s’agit de lancer un disque à lancer ou un anneau lesté. Chaque athlète a droit à six lancers avant de déterminer le meilleur jet.

Choisir le poids de son disque en fonction de la catégorie, chez les femmes :

Séniors Espoirs Juniors Cadettes Minimes Benjamines Poussines
1 kg 1 kg 1 kg 1 kg 0,8 kg 0,6 kg 0,6 kg

Choisir le poids de son disque en fonction de la catégorie, chez les hommes :

Séniors Espoirs Juniors Cadets Minimes Benjamins Poussins
2 kg 2 kg 1,75 kg 1,5 kg 1,25 kg 1 kg 0,8 kg

Règles du lancer de javelot, disque, marteau, poids

Les règles du lancer de javelot sont équivalentes aux autres types de lancers (disque, marteau ou poids). Les compétiteurs ont tous droit à six essais. Dans les compétitions donnant droit à un titre, ou une prime nécessitant un classement, les lanceurs de javelot ont droit à trois essais, puis les huit meilleurs à l'issue de ces trois lancers ont la possibilité de lancer trois essais supplémentaires, le vainqueur est celui qui aura envoyé le plus loin possible le javelot, distance mesurée au centimètre près. La pointe du javelot doit toucher en premier le sol au moment de l'impact pour que l'essai soit validé.

Contrairement au lancer de disque, de marteau et de poids (pour les adeptes du lancer en rotation), le lanceur de javelot effectue une course d'élan rectiligne avant le lancer, course réalisée en deux temps sur la même surface utilisée que pour la course (le tartan).

Dans un premier temps dit d'élan, l'athlète réalise une course classique face à l'aire de lancer, le javelot placé sur le côté.

Dans un deuxième temps, dans la phase dite de préparation, le lanceur se place de profil et se déplace en pas croisé devant, le javelot placé à la tempe et le bras lanceur armé derrière la tête.

Dans l'ultime phase de la course d'élan, le bras lanceur est mis en tension par élasticité sur l'ultime double appui de la course d'élan. La course est ainsi arrêtée violemment, transmettant toute la vitesse de déplacement dans l'épaule qui se détend comme une catapulte propulsant le javelot.

À savoir sur l'athlétisme

Pour pratiquer ce sport, il faut être en bonne santé et bénéficier d’une bonne condition physique afin de supporter l’endurance. D’autres équipements tels que les chaussures ou les maillots sont aussi indispensables pour une initiation à l’athlétisme.

Si vous êtes intéressé par cette pratique, retrouvez de nombreuses informations sur le site officiel de la Fédération Francaise d’Athlétisme (FFA).